novembre 23, 2021 6

La méditation se désigne comme une pratique mentale, consistant à concentrer son attention sur le présent. Ce n’est ni de la relaxation ni une solution miraculeuse contre le stress, pour se vider la tête ou pour se débrancher du monde.

Par ailleurs, la méditation agit comme un entraînement mental pour réduire le stress et l’anxiété et pour dissoudre les pensées négatives.

De nombreuses études scientifiques s’intéressent de plus en plus aux bienfaits de la méditation. Cette pratique aisée à pratiquer, sans effets secondaires et peu coûteuse, semble limiter les problèmes cardiovasculaires, favoriser la concentration et réduire la douleur.

La méditation : qu’est-ce que c’est ?

La méditation : guide complet

La méditation est une pratique ancestrale qui est née en Inde 5 000 ans de là, avant de se propager en Asie. Ce n’est qu’au XVIIIème siècle qu’elle fait son apparition en Occident sous une forme spirituelle bouddhiste. Dans les années 1960, la méditation se popularise : avec la pratique du yoga, et se laïcise. Aujourd’hui, plusieurs formes de méditation sont accessibles par tout le monde : religieuse ou laïque. 

Il y a 2 500 ans, on attribue surtout la méditation à Bouddha qui avait sondé que le corps et l’esprit n’étaient pas désunis et que le premier n’était pas acculer par le second. La pratique de l’attention, selon lui, octroyait une vision plus claire et plus justement.

D’après un spécialiste, faire de la méditation c’est faire face à ses pensées et ses angoisses plutôt que les réprimer grâce à la pleine conscience. Ça permet de rentrer en rapport avec ce qui entoure, avec bienveillance.

La méditation est une pratique aisée qui demande juste de l’attention. Ainsi, si l’esprit s’échappe, il est impératif de se recentrer sur l’instant présent en se concentrant autant qu’il le faut sur la respiration et le corps. 

Dans un milieu de plus en plus stressant au travail qu’à la maison, la méditation vous accorde une pause hors du temps et des soucis quotidiens. Sans prendre la tête aux problèmes que vous rencontrez ou aux pensées parasites, elle vous offre un moment d’intériorisation, de contemplation, et de lâcher prise, à l’écoute de vos émotions et des sons qui vous entourent.

Comment méditer

Comment méditer

Il vous faut un peu de patience et de pratique au début pour trouver le silence. Effectuez toujours de manière constante pour que cela se transforme en routine. De ce fait, Votre corps va alors plus facilement intérioriser et automatiser l’état de calme. Ce guide de méditation en huit étapes vous aidera à y parvenir :

  • Choisissez un endroit où vous ne serez pas dérangé.
  • Portez des vêtements chauds et confortables. Vous attraperez froid rapidement en restant immobile.
  • Trouvez une position agréable : couché, assise sue une chaise, debout ou dans la position du lotus.
  • Veuillez à avoir une posture droite et placez vos mains sur vos genoux ou sur vos cuisses sans spasme.
  • Pratiquez petit à petit et progressivement : 5 minutes au début, puis prolongez jusqu’à 10 minutes.
  • S’initier à la méditation c’est prendre conscience de sa respiration.
  • Laissez vos pensées errer, acceptez-les et laissez-les passer comme des nuages dans le ciel.
  • Pour finir la méditation, revenez doucement. Prenez quelques minutes avant de vous lever

Les différents types de méditation

Il existe quatre (4) sortes de méditation, aussi bénéfique les unes que les autres.

La méditation Vipassana

Vipassana

C’est une pratique folklorique bouddhiste qui se base sur la contemplation continue de la respiration et des sensations corporelles dans une circonstance de retraite spirituelle. La durée des retraites peuvent aller de 3 jours à 3 mois.

La méditation zen

La méditation zen

C’est une pratique spirituelle zen japonaise qui est née du ralliement du bouddhisme au taoïsme. La pratique (za) zen est très ritualisée et dirigée par un maître. Elle se pratique quotidiennement et au cours de retraite appelée « sesshin », signifiant littéralement « rassembler l’esprit ».

La méditation transcendantale

transcendantale

C’est une forme de méditation s’appuyant sur l’élocution d’un mantra. Le mantra est une formule fondée sur le pouvoir casuel du rythme et du son et répétée qui permet de faire baisser la production de pensées déductives.

La méditation en pleine conscience

La méditation en pleine conscience

C’est la forme de méditation la plus connue et la seule dont les effets sont approuver par la science. Cette expression (pleine conscience) se traduit par « mindfulness », qui signifie présence absolue, ou une pleine présence à un instant (T).

Cette forme de méditation consiste à se concentrer à ce qui se passe, au moment où cela se passe et rien d’autre. Une réflexion simple mais difficile à mettre en œuvre. Les pensées resurgissent sans cesse à l’esprit et peuvent vous fatiguer lorsqu’elles sont dirigées à ressasser des épisodes passés de votre vie, à élucider les problèmes pratiques, ou à prévoir les échéances à venir. Le but de cette méditation est de faire en sorte que ces pensées fourvoient leur puissance pendant un temps choisi.

La méditation : quels bienfaits ?

La méditation offre d’innombrables bienfaits à ceux qui la pratiquent. Elle peut vous aider à vivre plus paisiblement, sans vous laisser emplir par les émotions ou les pensées au sujet du passé, du futur ou encore les jugements que vous portez sur vous-même et votre entourage. La personne qui se donne à la méditation crée petit à petit, une aire lui permettant de choisir sa façon de répondre aux demandes du quotidien et de développer des attitudes positives convenables à son mieux-être.

La méditation réduit le stress

De nombreuses études scientifiques ont prouvé ces dernières années les effets de la méditation sur la réduction du niveau de stress de plusieurs participants. La méditation en pleine conscience paraît particulièrement efficace pour diminuer les niveaux d’anxiété et le risque de dépression. Cela a été expérimenté au cours d’une étude belge chez 400 personnes de 13 à 20 ans.

En menant l’esprit à faire le vide, vous êtes en effet moins susceptible de retourner dans votre esprit les pensées négatives. En pratiquant régulièrement, la méditation change votre façon de voir les choses, d’admettre ce qui vous arrive et d’abdiquer face à vos contrariétés quotidiennes.

La méditation augmente la mémoire et l’attention

En étendant vos capacités de concentration et d’attention lorsque vous pratiquez la méditation, elle permettrait de borner les effets de la décadence sur votre cerveau et de maintenir vos capacités cognitives. Ce concept a surtout pu être justifié par des hommes de science de l’Université d’Harvard. Ils ont mené une analyse sur une vingtaine de sujets qui ont suivi un programme de méditation pleine conscience durant 2 mois.

En déployant votre capacité d’écoute et d’attention, la méditation est notamment conseillée aux personnes sujettes à l’hyperactivité, à la nervosité ou à l’impulsivité. Elle permet de diminuer le rythme et de vous centraliser sur l’essentiel.

Dans une étude de l’université de Californie, des pratiquants arrivaient mieux à se focaliser sur des occupations itératives grâce à la pratique de la méditation. Dans une autre étude appliquée sur 48 adultes qui souffrent d’une carence de l’attention, ceux qui suivaient la « mindfulness » abaissaient leur hyperactivité ainsi que leur impulsivité, et donc leurs problèmes d’inattention.

La méditation diminue l’effet de douleur

La méditation procure tellement de bienfaits sur la santé des pratiquants qu’elle est dorénavant prescrite dans environ 700 hôpitaux dans le Monde pour ses effets sur la réduction de la douleur. Elle est à présent prise en charge par la SSA ou Sécurité Sociale en Angleterre !

De nombreuses études ont affirmé que la pratique de la méditation est avantageuse contre la douleur. Par exemple, des scientifiques de l’université de Californie ont fait une comparaison entre 12 personnes ayant une longue pratique de la méditation et 12 témoins. Les personnes étant cuirassées à la méditation avaient des répliques cérébrales à la douleur inférieure de 40 % à 50 % vis-à-vis des témoins. Quand les 12 témoins se sont mis à apprendre la méditation pendant cinq (5) mois transcendantale, ils ont eux aussi éprouvé une diminution de leur réponse cérébrale à la douleur.

La méditation est bonne pour la santé cardiovasculaire

En vous aidant à vous relâcher et à vous relaxer de manière lucide pendant les séances de méditation, une étude indienne a prouvé que celle-ci permettrait de baisser votre rythme cardiaque et de réduire votre pression artérielle. Selon une étude réalisée sur 200 personnes à risque des maladies cardiovasculaires tels que les crises cardiaques ou les AVC en 2012, ces effets positifs permettraient à terme de réduire de près de 50 % le risque de les développer.

La méditation est idéale pour l’immunité

Une étude a prouvé que la méditation en pleine conscience a des effets sur les gènes. L’expression des gènes pro-inflammatoires a diminué, ce qui démontre que l’organisme récupère plus facilement après un état de stress. Dans une étude comparant la mindfulness à la musicothérapie, l’exercice et l’éducation à la nutrition, ses techniques étaient les plus infaillibles pour atténuer les symptômes inflammatoires.

Pyramide rose shri yantra orgone

Pour pouvoir méditer pleinement et atteindre l’état d’esprit « Zen », avoir une Pyramide rose shri yantra orgone comme décoration dans votre intérieur vous aidera beaucoup. De plus, elle vous procurera des bienfaits inexorables dans votre quotidien.

Une pyramide en orgone à le pouvoir de :

  • Neutraliser le rayonnement EMF, (offre une protection EMF pour votre téléphone, maison, bureau et votre jardin)
  • Éliminer les énergies négatives et générer les énergies positives
  • Aider à la pratique de la méditation
  • Favoriser un sommeil réparateur
  • Soulager le stress
  • Purifier votre espace de vie
  • Vous procurer plus d’énergie
  • Équilibrer vos humeurs
  • Aider à la croissance spirituelle et psychologique
  • Aider à lutter contre la mauvaise santé ou à l’améliorer
Tojo Rajaonasolosoa
Tojo Rajaonasolosoa


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

Le tai-chi : définition, origine et bienfaits
Le tai-chi : définition, origine et bienfaits

avril 20, 2022 6

L’ayurvéda : origine, principe et bienfaits
L’ayurvéda : origine, principe et bienfaits

avril 20, 2022 6

Chakra racine : origines, signification et équilibre
Chakra racine : origines, signification et équilibre

avril 20, 2022 6

ABONNE TOI ET REÇOIS UN EBOOK CHAKRA GRATUIT